Annonce

#76 18-01-2019 20:05:41

Jaco11
Membre
Inscription : 20-12-2009
Messages : 3 260

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

gillesn a écrit :

Bien sûr, et on peut ajouter qu’il n'y a pas d'aéroport suffisamment important, pas d'hôtellerie de luxe, etc., mais il y a aussi d'autres données qui jouent encore en notre faveur. D'ailleurs, cette année, il y a Vitoria, Podgorica, Kaunas qui sont loin d'être des métropoles. Et chaque année, c'est la même chose.


En France, à part l'ASVEL, il n'y a pas (à ce jour) de basket dans les métropoles. Alors, comment l'Euroligue peut-elle proposer une compétition d'intérêt européen si un pays comme la France y est à peine représenté, c'est à dire par un seul et même club, qui plus est encore sans histoire européenne.


Le jour où il y aura, en plus de l'ASVEL, une grosse équipe de basket à Paris, une autre à Lille ou à Marseille, une à Bordeaux ou à Toulouse, etc., alors là, nous ne pourrons probablement plus aller en Euroligue, mais en attendant…

Sur le principe je suis assez d'accord avec toi ...

Il n'y a plus de "logique sportive" en euroleague depuis 2/3 ans et d'ailleurs l'Euroleague vit sans clubs francais depuis tout se temps et ca ne l'a gène pas plus que ca !!! Si ca la gène de ne pas avoir un "grand bassin économique francais" , d'ailleurs ils choisissent l'ASVEL pourquoi ??? Un club qui n'a pas plus de légitimité plus qu'un autre mais tout simplement ... pour Lyon !!!


ELAN BEARNAIS !!!!!!!!! épicétou !!!

Hors ligne

#77 19-01-2019 10:46:48

Jefferson87
Membre
Lieu : Limoges
Inscription : 16-12-2006
Messages : 7 024

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

Jaco11 a écrit :
gillesn a écrit :

Bien sûr, et on peut ajouter qu’il n'y a pas d'aéroport suffisamment important, pas d'hôtellerie de luxe, etc., mais il y a aussi d'autres données qui jouent encore en notre faveur. D'ailleurs, cette année, il y a Vitoria, Podgorica, Kaunas qui sont loin d'être des métropoles. Et chaque année, c'est la même chose.


En France, à part l'ASVEL, il n'y a pas (à ce jour) de basket dans les métropoles. Alors, comment l'Euroligue peut-elle proposer une compétition d'intérêt européen si un pays comme la France y est à peine représenté, c'est à dire par un seul et même club, qui plus est encore sans histoire européenne.


Le jour où il y aura, en plus de l'ASVEL, une grosse équipe de basket à Paris, une autre à Lille ou à Marseille, une à Bordeaux ou à Toulouse, etc., alors là, nous ne pourrons probablement plus aller en Euroligue, mais en attendant…

Sur le principe je suis assez d'accord avec toi ...

Il n'y a plus de "logique sportive" en euroleague depuis 2/3 ans et d'ailleurs l'Euroleague vit sans clubs francais depuis tout se temps et ca ne l'a gène pas plus que ca !!! Si ca la gène de ne pas avoir un "grand bassin économique francais" , d'ailleurs ils choisissent l'ASVEL pourquoi ??? Un club qui n'a pas plus de légitimité plus qu'un autre mais tout simplement ... pour Lyon !!!

Oui pour Lyon, son bassin économique et de population.
Et à moyen terme le prochain club français en euroligue sera Strasbourg, pour les mêmes raisons.


Limoges en euroligue ? Je suis intimement convaincu que ça n'arrivera plus jamais.
L'eurocup est déjà une très belle compétition, moi ça me convient. On est à notre place.


Et mon autre conviction, c'est que dans 2 ans, après avoir vu l'asvel se faire claquer 2 fois par semaine en euroligue, et galérer pour enchaîner le samedi sur la JE, pas grand monde ne les enviera et n'aura envie envie d'aller dans ce bourbier vu les conditions éco.


Vous verrez...


Trevor Ruffin
Philadelphia Sixers (95/96) : 12,8 pts à 40,6%; 4,4 pds
Limoges CSP (96/97) : 16,5 pts à 46,3%; 4,6 pds

Hors ligne

#78 19-01-2019 23:13:50

tigermatt
Membre
Inscription : 21-11-2009
Messages : 4 280

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

ils se foutent du bassin de population. la seule chose qui les interesse c est des clubs a gros budget. mais ils veulent aussi chopper plus de droit tv et pour ca ils veulent aussi toucher un max de pays...

Hors ligne

#79 20-01-2019 08:29:25

momite37
Membre
Inscription : 01-03-2015
Messages : 850

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

Jaco11 a écrit :
gillesn a écrit :

Bien sûr, et on peut ajouter qu’il n'y a pas d'aéroport suffisamment important, pas d'hôtellerie de luxe, etc., mais il y a aussi d'autres données qui jouent encore en notre faveur. D'ailleurs, cette année, il y a Vitoria, Podgorica, Kaunas qui sont loin d'être des métropoles. Et chaque année, c'est la même chose.


En France, à part l'ASVEL, il n'y a pas (à ce jour) de basket dans les métropoles. Alors, comment l'Euroligue peut-elle proposer une compétition d'intérêt européen si un pays comme la France y est à peine représenté, c'est à dire par un seul et même club, qui plus est encore sans histoire européenne.


Le jour où il y aura, en plus de l'ASVEL, une grosse équipe de basket à Paris, une autre à Lille ou à Marseille, une à Bordeaux ou à Toulouse, etc., alors là, nous ne pourrons probablement plus aller en Euroligue, mais en attendant…

Sur le principe je suis assez d'accord avec toi ...

Il n'y a plus de "logique sportive" en euroleague depuis 2/3 ans et d'ailleurs l'Euroleague vit sans clubs francais depuis tout se temps et ca ne l'a gène pas plus que ca !!! Si ca la gène de ne pas avoir un "grand bassin économique francais" , d'ailleurs ils choisissent l'ASVEL pourquoi ??? Un club qui n'a pas plus de légitimité plus qu'un autre mais tout simplement ... pour Lyon !!!

Dans ce cas pourquoi ne pas prendre Levallois ou Nanterre car c'est Paris ! Ou encore Fos sur mer car c'est Marseille, ou encore Gravelines car on peut dire que c'est Lille ! Tous ces clubs ne sont pas des grandes villes, mais des clubs "proches" de grandes villes. l'ASVEL c'est l'âme de Villeurbanne, pas de Lyon. C'est juste géographiquement collé a Lyon.

Hors ligne

#80 20-01-2019 09:55:05

Bidji87
Membre
Inscription : 08-02-2007
Messages : 3 928

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

tigermatt a écrit :

ils se foutent du bassin de population. la seule chose qui les interesse c est des clubs a gros budget. mais ils veulent aussi chopper plus de droit tv et pour ca ils veulent aussi toucher un max de pays...

Totalement ok mais la France n'est pas très intéressante quant aux droits TV. Le Basket-Ball n'est  pas très pourvoyeur d'audimat...ce n'est pas dans les gênes français! On peut y mettre n'importe quel club ça ne fera pas d'audience de folie.


Our greatest glory consists not in never falling but in rising every time we fall
Limoges CSP HATIKVAH

Hors ligne

#81 20-01-2019 11:55:51

gillesn
Membre
Inscription : 25-05-2014
Messages : 105

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

Il faut bien intégrer le fait que nous parlons d'un business dans le domaine du spectacle, et non pas d'un sport au sens stricte du terme.


Le business de l'Euroligue est basé sur trois choses :
-des moyens grâce à de gros budgets.
-de l'ambiance grâce à des salles pleines et actives pendant et autour des matches.
-du rêve grâce aux performances et aux palmarès.


La chance de Limoges, il en faut bien un peu, c'est de remplir deux des trois critères. Alors que comme je le disais plus haut, bien des villes à gros budget n'ont que ce seul dernier avantage sur nous.
De plus, dans un contexte très différent de la NBA qui est organisée dans un seul pays relativement stable depuis longtemps (plus une équipe canadienne Toronto), l’Euroligue réunit la carpe et le lapin, avec des pays économiquement et sociologiquement très différents les uns des autres, évoluant chacun à leur propre rythme. Elle aura donc toujours besoin d’ouvrir régulièrement ses portes vers de nouveaux marchés, de proposer des nouveautés, de s’adapter à cette Europe qui ne sait pas trop où elle va, et dont la situation des différents pays qui la constituent connait de fréquents retournements.


Voilà pourquoi, tant que cette ligue ne sera pas définitivement fermée comme l’est la NBA, nous rejouerons probablement un jour en Euroligue, même si nous n'en serons sans doute jamais titulaire comme le sont les grosses métropoles.
Et même si nous devons y prendre quelques éventuelles branlées, je dis que c’est tant mieux !


(En réponse à Momite37, non, pour un étranger, Nanterre ou Levallois ne sont absolument pas assimilables à Paris, pas plus que tes autres exemples. A ce compte-là, Limoges serait Bordeaux. Un simple exemple, Orthez a dû quitter sa ville d’origine pour devenir Pau Orthez...
Cependant, ASVEL, c'est Association Sportive Villeurbanne Éveil Lyonnais depuis toujours)

Hors ligne

#82 20-01-2019 13:54:26

hv63
Membre
Inscription : 16-12-2006
Messages : 11 821

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

ça se tient comme raisonnement.


Et puis il y a le conflit juridique FIBA.EL, ce que n'a pas la NBA. Et là dessus, rien n'est formellement gagné pour Bertomeu.


L'âme du CSP n'appartient qu'à ceux qui le supportent, pas à ceux qui le possèdent.
S'il y a un ordre des choses, alors il faut remettre les choses dans l'ordre.
Le temps dira ce qu'il a à dire. Au grand malheur des anthropologues, si Toumaï et Lucy ont échappé au web 3.0, le CSP y a droit.
Il n'est pire bienfaiteur que celui qui a intérêt à nous vouloir du bien malgré nous.

Hors ligne

#83 21-01-2019 17:41:26

sylvain87
Membre
Inscription : 12-06-2014
Messages : 4 750

Re : Top 16 Eurocup J2 : CSP/Valence : déja quasi-décisif ?

gillesn a écrit :

Il faut bien intégrer le fait que nous parlons d'un business dans le domaine du spectacle, et non pas d'un sport au sens stricte du terme.


Le business de l'Euroligue est basé sur trois choses :
-des moyens grâce à de gros budgets.
-de l'ambiance grâce à des salles pleines et actives pendant et autour des matches.
-du rêve grâce aux performances et aux palmarès.


La chance de Limoges, il en faut bien un peu, c'est de remplir deux des trois critères. Alors que comme je le disais plus haut, bien des villes à gros budget n'ont que ce seul dernier avantage sur nous.
De plus, dans un contexte très différent de la NBA qui est organisée dans un seul pays relativement stable depuis longtemps (plus une équipe canadienne Toronto), l’Euroligue réunit la carpe et le lapin, avec des pays économiquement et sociologiquement très différents les uns des autres, évoluant chacun à leur propre rythme. Elle aura donc toujours besoin d’ouvrir régulièrement ses portes vers de nouveaux marchés, de proposer des nouveautés, de s’adapter à cette Europe qui ne sait pas trop où elle va, et dont la situation des différents pays qui la constituent connait de fréquents retournements.


Voilà pourquoi, tant que cette ligue ne sera pas définitivement fermée comme l’est la NBA, nous rejouerons probablement un jour en Euroligue, même si nous n'en serons sans doute jamais titulaire comme le sont les grosses métropoles.
Et même si nous devons y prendre quelques éventuelles branlées, je dis que c’est tant mieux !


D'accord avec ce très intéressant post.

Hors ligne

Pied de page des forums